Réponses à vos questions SMS # 1

Portrait 09
  • Les incidents sans conséquence en lien avec des évènements naturels (comme les inondations) doivent-ils-être remontés au BARPI ?
-> Oui. Le BARPI procèdera si nécessaire à la sélection des événements les plus porteurs de retour d'expérience qui ont entrainé des effets sur des installations industrielles.
-> barpi@developpement-durable.gouv.fr

  • Est-il prévu d'exposer l'analyse de causes des accidents par le BARPI ?
-> La méthode utilisée par le BARPI pour rechercher les causes profondes des accidents fera l'objet d'une information dès 2017.

  • Est ce que la base de données REX est accessible pour les citoyens ?
  • Puis je avoir le site Internet sur la collecte des données des accidents ?
-> http://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/rechercher-un-accident/
Ce site Internet va faire l'objet d'une évolution notable mi-2017 pour faciliter la recherche des accidents. Nous vous tiendrons informés. 

  • Est-ce que cette base de données va changer la façon de calculer les aléas de risques pour établir les périmètres des PPRT ? 
-> Pas directement, mais les éléments d'information issus des accidents survenus participent à la réflexion sur la prévention des risques, et le retour d’expérience des incidents et accidents d’un secteur fait également parti des éléments passés en revue lors du réexamen quinquennal des études de dangers des Seveso.

  • Autrement dit les périmètres des PPRT seront-ils évolutifs au fil de l'évolution des connaissances issues des Retours d'expérience des divers accidents ? 
-> C'est bien l'objet du retour d'expérience de faire évoluer les pratiques en fonction des constats réalisés sur les conséquences des accidents réels.

  • Comment valoriser le REX lors de la formation sécurité ? 
-> Le REX est un outil de prévention qui doit être intégré aux formations sécurité. L'analyse des films produits par le BARPI, des fiches détaillées d'accident, l'utilisation des synthèses sur l'accidentologie de certains types d'activités, d'équipements ou de produits peuvent constituer des outils pédagogiques très utiles dans ces formations.

  • Une remarque sur la présentation BARPI: il n y a pas de boilover possible sur un stockage d’essence. 
-> En règle générale, la faible viscosité de l'essence ne permet pas d'assurer une cohésion suffisante du liquide pour provoquer l'effet piston de la vaporisation de l'eau et donc de générer un boil-over. En fait la question s'est surtout posée concernant le bac de naphta et non pas sur le bac d'essence. Le diaporama présenté le 13 octobre 2016 a été corrigé sur ce point.
http://www.assises-risques.com/edition-2016/documentation-presentee

  • Comment exploiter et valoriser les presqu'accidents comme des indicateurs pertinents pour l'évolution de la sécurité ?
-> Les presqu'accidents doivent être considérés comme des signaux faibles et révélateurs de problèmes de sécurité dans une organisation. La réduction de leur fréquence réduit d'autant le risque de survenu d'un accident plus grave, voire majeur et donc améliore la sécurité.



Temps forts de la journée

En 2016


93 % des participants
ont été satisfaits
de leur journée aux Assises



Suivez-nous

@AssisesRisques

Newsletter


Restez informé de l'actualité des Assises par e-mail.